Couteau à désosser 16cm - Masahiro MBS26 M13
Couteau à désosser 16cm - Masahiro MBS26 M13

Couteau à désosser 16cm - Masahiro MBS26

Couteau japonais à désosser Masahiro MBS26

165,00 €
TTC

Masahiro MBS26 est très certainement la plus technique de nos séries de couteaux de la grande famille des aciers résistants à l'oxydation. Le Japon est une terre de savoir-faire coutelier mais aussi un pays moderne qui sait innover. La trempe cryogénique de l'acier MBS-26 fait partie de ce mélange anciennes traditions / nouvelles technologies. Le résultat est saisissant ! Coupe initiale très nettement au dessus du lot, encore accentuée par le profil atypique de l'aiguisage, durée de vie du tranchant excellente et aiguisage aisé. Le tout avec prise en main et balance idéales pour des heures de découpe sans se fatiguer !

Manche en POM (polyoxyméthylène) ou encore du nom d'acétal a de bonnes caractéristiques de glissement et une excellente tenue à l'usure, ainsi qu'une faible absorption d'humidité. Bonne stabilité dimensionnelle et résistante à la fatigue particulièrement élevée.

Couteau à désosser mélangeant fabrication japonaise et forme de lame occidental. De quoi profiter pleinement du pouvoir de coupe japonais sans passer par l’apprentissage de l'utilisation du honesuki.

La manufacture Masahiro est basée à Seki, au Japon. Ce sont de grands amis de la manufacture Kasumi située à quelques centaines de mètres plus loin. Ces deux grandes marques japonaises de la coutellerie haut de gamme ont toujours su partager leur connaissances avec un peu de challenge l'une envers l'autre dans une course aux nouveaux exploits techniques (Ex: Masahiro fut le premier au monde à proposer un filet de sole flexible à 0.9% de carbone (référence M16 de la gamme Masahiro MBS26), suite à cela Kasumi a réussi l'exploit d'en faire un à 1% de carbone (référence V10 dans la gamme Kasumi VG10 Pro)).

Masahiro est le leader au Japon du marché du couteau japonais pour la viande de boucherie. Ses lames s'inscrivent exclusivement aux professionnels faisant fi des artifices que sont le damas ou le martelage pour ne laisser place qu'à la technique de coupe grâce à ses techniques de fabrication. Les couteaux japonais Masahiro sont trempés à froid, c'est-à-dire par cryogénie en trempant les lames dans un bain froid avant de les repasser au feu. Il en résulte pour un acier fortement carburé à 0.9% de carbone d'être beaucoup plus flexible que des aciers au même taux de carbone. Ajoutant une légèreté aux lames dignes des plus fines lames. A cela Masahiro ajoute un affûtage plus fin que ce que l'on trouve traditionnellement dans la coutellerie japonaise passant du traditionnel 15° à 10/12° de chaque côté.

On a parlé de l'aspect clinique des lames Masahiro orienter pour les pros, les manches de la gamme Masahiro MBS26 sont aussi travaillées pour cette clientèle. Les manches sont en POM antibactérien résistant à l'eau et à la chaleur. leur structure est dite à mémoire de forme, les manches se patinent avec le temps prenant ainsi la forme de la main de son utilisateur pour plus de confort d'utilisation, chose essentielle lorsque l'on cuisine toute la journée dans le milieu pro.

La société Masahiro jouit d'une histoire aujourd'hui séculaire qui a acquit de nombreux adeptes à la fois au Japon ou il reçu en 1974 le prix de la réussite industrielle de la part de la Fédération des Artisans mais aussi à travers le monde ou le développement de l'export de ses produits date de 1990. Ce déploiement mondial a réussi à conquérir les plus grands pays gastronomes du monde dont la France et notamment les pays nordiques.

Détails du produit
Masahiro
M13
Fiche technique
Poids 110 g
Longueur totale 29.1 cm
Utilisation Viande
Lieu de production Seki - Japon
Conditionnement Coffret cartonné
Longueur de lame 16 cm
Acier MBS26
% carbone 0.9
Dureté HRC 60°HRC +/-1
Profil Back-bevel
Symétrie Droitier
Matériau du manche POM résine acétal
Forme du manche Oblong
Virole Sans
Références spécifiques