Chroma Haiku

Le traditionnel

Haiku peut être qualifiée comme étant la porte d'entrée la plus pertinente dans l'univers du couteau japonais et peut se targuer d'être le couteau japonais traditionnel le plus vendu dans l'Hexagone. Cette série reprend les grands classiques de la coutellerie de cuisine nippone comme le santoku, le yanagiba (couteau à sashimi) et le deba et adapte des lames à notre style occidental comme le couteau chef, le couteau d'office ou le couteau à découper (tranche-lard). Haiku se singularise par sa légèreté et l'équilibre parfait de l'ouvrage procurant une bonne tenue en main et un confort d'utilisation hors du commun, même en utilisation intensive. La fabrication et l'architecture des couteaux est elle aussi typiquement japonaise.

Conception

La lame est en acier japonais 0.8% de carbone + molybdène vanadium ce qui confère sa dureté à la lame. Les couteaux Haiku sont aiguisés à la main selon un angle très fin (V-edge), particularité qui donne son tranchant au couteau (aiguisage symétrique en V de 15° de chaque côté pour les lames ambidextres, 30° d'un seul côté pour les biseautés tel que les couteaux Sashimi ou Deba). 

Le manche est en bois de honoki, traité imputrescible et cimenté pour être conforme aux normes en vigueurs dans la restauration professionnelle. Son emprise douce est très appréciée des chefs car à la longue le manche prend la forme de la main et se patine pour plus de confort avec le temps. Montage et fixation de la lame dans le manche par clavette, système éprouvé depuis des centaines d'années au Japon, permet d'assurer le remplacement facile du manche. 

Un héritage

Le tout est fabriqué à Seki, au Japon, avec un contrôle qualité à la pièce, ce qui ne se fait jamais à ce niveau de prix. C'est la garantie de la meilleure qualité de finition possible. Pensez à toujours bien suivre les recommandations d'usage et d'entretien pour vos couteaux, et munissez-vous d'une pierre à aiguiser adaptée.

Filtres actifs